Exosquelette, les bienfaits de son utilisation

Exosquelette, les bienfaits de son utilisation

Publié le 01 avril 2021

Face à la recrudescence des Troubles Musculo-Squelettiques, l’utilisation d’un exosquelette semble légitime dans une démarche de prévention des risques et d’amélioration des conditions comme tout responsable Qualité Hygiène Sécurité et Environnement souhaite mettre en place au sein de son institution.

Tout d’abord définissons ensemble ce que signifient ces quelques termes :

  • Selon Futura Sciences, un exosquelette « est un équipement articulé et motorisé fixé sur le corps au niveau des jambes et du bassin, voire également sur les épaules et les bras. » Ils ont initialement été développés dans plusieurs pays pour un usage militaire, dans le but de faciliter les mouvements des soldats, en ajoutant de la force via des moteurs électriques, afin d’aller toujours plus loin avec toujours plus de matériels et avec le moins de fatigue possible. L’utilisation des exosquelettes, s’est donc vue progressivement détournée dans d’autres domaines, à des fins plus communes notamment vers les secteurs du bâtiment où il est le plus adapté, car de la manutention de matériels lourds y est effectuée dans le but de prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).
  • Les Troubles Musculo-Squelettiques sont quant à eux « des troubles de l’appareil locomoteur pour lesquels l’activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse, le maintien ou l’aggravation. Les TMS affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs, c’est-à-dire les tissus mous » selon cet article de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

Une démarche de prévention

Cette vidéo de l’INRS permet de mieux cerner la technologie employée et le bénéfice ainsi obtenu grâce à cet appareil au quotidien dans le monde du travail :

Une démarche curative

Comme autre exemple, nous pouvons dire aujourd’hui qu’avec les progrès de la médecine, l’intégration de l’exosquelette a pris toute sa place dans le monde médical, notamment dans les soins prodigués au patient atteint par des troubles du système locomoteur, qu’ils soient liés à des maladies auto-immunes ou liés à des traumatismes directs.

Voici donc un autre exemple, provenant cette fois de l’AP-HP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris) de ce que cet appareil permet de réaliser : la rééducation d’un patient à l’aide d’un du premier exosquelette autoéquilibré a permis à celui-ci de remarcher seul grâce à cet appareil, ce qu’il n’avait pas fait depuis des années.

Comme vous pouvez le constater, l’exosquelette a toute la légitimité d’être employé dans notre quotidien. Il intervient à tous les stades, que ce soit en préventif ou en curatif.

Questions – Réponses sur les exosquelettes

  • Quel est le coût d’un exosquelette ?
    D’une centaine d’euros pour un appareil non robotisé qui supplémente un membre, à plusieurs milliers si vous choisissez un modèle qui assiste l’ensemble du corps et qui sera quasi autonome. Tout dépend de la complexité de la technologie embarquée de celui-ci, les prix sont donc extrêmement variables. Dans la majorité des cas, ceux-ci sont rarement robotisé et rentrent dans des coûts maîtrisés.
  • Quelle est la longévité d’un exosquelette et quelle est sa demande en matière de maintenance ?
    A cet stade et étant donné le peu de recul jusqu’à présent recueilli, il est difficile de définir un point de repère précis et cela dépendra en grande partie de la fréquence d’utilisation qui en sera fait mais également de sa qualité de fabrication.

    Au sujet de sa maintenance, les constructeurs indiquent les quelques éléments primordiaux à surveiller. C’est pourquoi l’entreprise doit mettre en place des modalités de maintenance liées aux recommandations des concepteurs mais aussi s’assurer que la fonction d’assistance de l’exosquelette persiste dans la durée

Pour plus d’informations, vous pouvez accéder à cette foire aux questions et vous aider de ce guide pour vous aider à l’acquisition d’un exosquelette, qui proviennent également de l’INRS.

Image de Gorodenkoff

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *